Panneau solaire

Des cellules photovoltaïques aux performances inégales

04/05/2012 à 15:23 - Solaire - Par - Réagir

Quelles cellules pour vos panneaux ?
Des cellules photovoltaïques aux performances inégales

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Les dizaines de cellules photovoltaïques qui composent un panneau solaire conditionnent quasiment exclusivement la performance de votre installation solaire photovoltaïque. Avant de faire appel à un installateur photovoltaïque, nous vous recommandons vivement de l'interroger sur la marque de panneaux photovoltaïques qu'il compte installer sur votre toit et sur les cellules photovoltaïques qui composent ces panneaux solaires.

Le choix du fabricant des panneaux photovoltaïques (et donc des cellules intégrées dans ces panneaux) est très important car il existe plusieurs sortes de cellules photovoltaïques avec des rendements plus ou moins élevés qui sont déterminés en fonction du taux de transformation de l'énergie solaire en électricité des cellules utilisées.

Les cellules monocristallines : sont les photopiles de la première génération, elles ont un taux de rendement de 12 à 16%, mais la méthode de production est laborieuse et difficile, et donc, très chère car il faut une grande quantité d'énergie pour obtenir du cristal pur. Les cellules polycristallines ont un rendement de 11 à 13%, mais leur coût de production est moins élevé.

Les cellules polycristallines sont élaborées à partir d'un bloc de silicium cristallisé en forme de cristaux multiples. Vue de près, on peut voir les orientations différentes des cristaux (tonalités différentes). Elles ont un rendement de 11 à 13%, mais leur coût de production est moins élevé que les cellules monocristallines.

Les cellules amorphes ont un coût de production bien plus bas, mais malheureusement leur rendement n'est que 8 à 10%. Cette technologie permet d'utiliser des couches très minces de silicium. On peut donc appliquer de très fines couches de silicium amorphe sur des vitres, du plastique souple ou du métal, par un procédé de vaporisation sous vide. C'est le silicium amorphe qu'on trouve le plus souvent dans les petits produits de consommation comme les calculatrices et les montres, mais aussi plus récemment sur les grandes surfaces utilisées pour la couverture des toits.

Les cellules monocristallines et polycristallines sont les plus répandues mais leur fragilité oblige à les protéger par des plaques de verre, ce qui accroît d'autant plus le poids du panneau solaire. Le matériau de base est le silicium, il est très abondant dans la croute terrestre. Cependant la qualité nécessaire pour réaliser les cellules doit être d'une très grande pureté et son coût intervient de façon important dans le coût total de l'installation.

Vous connaissez maintenant les caractéristiques principales des cellules photovoltaïques les plus couramment utilisées par les fabricants de panneaux solaires, ainsi que leurs rendements. Cela devrait vous aider à choisir un professionnel du photovoltaïque installant des panneaux solaires conformes à vos attentes.

Source :

Consulter toutes les actualités

Vos réactions

Solaire - Des cellules photovoltaïques aux performances inégales

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Solaire - Des cellules photovoltaïques aux performances inégales

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Copyright 2006 - 2017 © Bati-depot.fr - Tous droits réservés.