Vente et installation de panneau solaire photovoltaïque, panneau solaire thermique et de pompe à chaleur

Panneau solaire

La chaleur solaire thermique

chaleur solaire thermique

Le principe du solaire thermique est simple : déroulez un tuyau d'arrosage et posez-le au soleil. Après un certain temps, l'eau contenue dans le tuyau devient chaude.

Les panneaux solaires thermiques fonctionnent sur le même principe, mais sans les inconvénients du tuyau d'arrosage et avec une plus grande efficacité évidemment. Ils chauffent un fluide spécial circulant en circuit fermé (jusqu'à 220 degrés Celsius), qui est ensuite injecté dans un échangeur de chaleur. La chaleur ainsi produite est emmagasinée dans un réservoir d'eau non potable. Il existe des installations solaires thermiques qui se contentent de réchauffer l'eau sanitaire. D'autres réchauffent également l'eau destinée au chauffage ou à la piscine.

Pour produire de la chaleur, il n'est pas nécessaire d'avoir un ciel ensoleillé et dégagé. Même en cas de temps couvert, une installation de panneaux solaires thermiques parvient à couvrir une grande partie des besoins en chauffage, grâce au rayonnement solaire diffus. La production de chaleur se fait donc y compris par temps couvert mais avec des rendements inférieurs.

Les différents composants d'une installation thermique sont :

  • Des panneaux thermiques recevant l'énergie solaire et s'échauffe
  • Un circuit primaire dans lequel circule un liquide caloporteur transportant la chaleur
  • Un échangeur thermique restituant la chaleur à de l'eau froide
  • Un ballon de stockage pour l'eau chaude sanitaire
  • Des émetteurs de chaleur pour le chauffage des locaux
  • Un système de chauffage d'appoint pour les jours où ensoleillement n'est pas suffisant
  • Un système de régulation de température

Les panneaux thermiques comprennent un absorbeur et un coffre rigide l'encastrant hermétiquement. L'absorbeur, coeur du système, est constitué d'une plaque et de tubes métalliques noirs. Le coffre se comporte comme une micro serre avec une vitre sur sa partie supérieure exposée au soleil. Les panneaux thermiques peuvent être ajoutés au bâtiment ou mieux, intégrés dans sa structure (façade, toiture).

Le circuit primaire comprend des tuyauteries calorifugées contenant de l'eau et de l'antigel (liquide caloporteur). Le liquide circule en circuit fermé et chauffe dans les tubes des panneaux thermiques. Il se refroidit ensuite dans le ballon d'eau chaude.

L'échangeur thermique se compose d'un serpentin qui fait partie du circuit primaire mais il est noyé dans le ballon de stockage. Une fois dans le ballon, le liquide chaud transfère sa chaleur et repart refroidi vers les panneaux thermiques.

Le ballon de stockage est une cuve métallique, isolée thermiquement, d'une capacité allant de 500 à 2000 litres. La température dans le ballon est alors comprise entre 45 et 60°C. Placer le ballon au plus près des panneaux thermiques et dans un local chauffé ou isolé pour minimiser les pertes de température.

L'eau chaude et alors dirigée vers les panneaux thermiques et est remplacée par un volume d'eau froide égal en provenance du réseau. Si le ballon est placé plus haut que l'installation solaire thermique la circulation du liquide caloporteur est naturelle (thermosiphon). Si le ballon se trouve en dessous des panneaux thermiques, le circuit devra intégrer un circulateur électrique qui mettra en mouvement le liquide caloporteur.

Les émetteurs de chaleur à basse température (30 à 50°C) font appel aux classiques radiateurs ou aux planchers chauffants. Ces derniers peuvent être de simples dispositifs intégrés à une dalle de béton dimensionnés pour générer en surface une température de l'ordre de 23°C (plancher solaire chauffant). Il peut aussi s'agir de systèmes de chauffage de conception française désignés sous le vocable de planchers solaires directs qui cumulent les fonctions de stockage d'eau chaude en journée et d'émetteurs de chaleur la nuit, évitant l'installation du ballon de stockage et de l'échangeur associé.

Copyright 2006 - 2014 © Bati-depot.fr - Tous droits réservés.

Partagez
cette
page