Aménagement des combles

L’aménagement des combles apparaît comme une solution judicieuse lorsque votre maison s’avère moins spacieuse et que vous décidez de l’agrandir sans perdre de terrain. Alors, de quoi s’agit-il exactement ? Comment réussir un aménagement des combles ? Quelles sont les règles et conditions à remplir ? A quel prix pouvez-vous aménager les combles dans votre maison ? Pour avoir la réponse à toutes ces questions, suivez juste ce guide détaillé et nos multiples conseils.  

aménagement combles

Aménagement des combles : qu’est-ce que cela signifie ?

L’aménagement des combles est en réalité l’extension de votre maison. Il s’agit d’une construction qui impose un ensemble des travaux d’aménagement vous permettant de créer de l’espace dans votre maison. Et ce, en ajoutant une ou des pièces supplémentaires que vous pouvez utiliser comme un salon, une chambre, une salle de lecture, une salle de bains entre autres.

En effet, la réalisation d’un aménagement des combles se fait après avoir rempli certaines conditions au préalable. Il vous faut tout d’abord étudier le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de votre mairie. C’est ce PLU qui définit si votre aménagement exige une déclaration des travaux ou alors un permis de construire. Il faudrait se rassurer par la suite que vos voisins ne seront pas indisposés par vos travaux qui ne doivent leur causer aucun préjudice.

Après tout cela, on tombe sur l’étude de la faisabilité de l’aménagement proprement dit. Il est question ici de savoir si vos combles sont aménageables ou alors ils sont perdus (les combles sont dits aménageables lorsqu’ils respectent les dimensions qui permettent la réalisation de l’aménagement. Par contre, ils sont perdus lorsque les normes ne sont pas respectées et l’on est obligé d’entreprendre des travaux supplémentaires pour aménager ses combles). Pour dire que les combles sont aménageables, il faut que la hauteur du pied de pente de votre maison soit au-dessus de 1,20 m et que la pente des combles soit aussi supérieure à 35°. Et ces combles deviennent habitables dès lors que la hauteur sous plafond est au-delà de 1,80 m.

Pour aménager vos combles, les travaux peuvent varier entre 500 et 1500 Euros par m2TTC et ce, en fonction de la complexité des travaux d’aménagement. Vous pourrez bénéficier par ailleurs de certaines aides financières impliquant par exemple : l’éco prêt à taux zéro, l’exonération de la taxe foncière, la réduction de la TVA.

Aménagement des combles : quelles importances ?

L’aménagement des combles fait suivre systématiquement plusieurs avantages. Principalement, aménager les combles dans votre maison a pour importanced’agrandir et d’étendre votre surface habitable. Cette extension vous permet d’avoir des pièces d’habitation en plus, ce qui ajoute de la valeur à votre maison.

La réalisation d’aménagement des combles apporte aussi un pan esthétique à votre. Lorsque les travaux d’aménagement ont réussi, la présence des combles change la configuration de votre habitation et a tendance à la rendre plus attirante.

L’aménagement des combles apparaît moins onéreux parce qu’elle vous permet d’avoir des pièces supplémentaires, créer un espace de vie supplémentaire, sans avoir besoin d’acheter un autre terrain de construction. Ce qui signifie que si on tient compte de l’achat du terrain, suivie de la construction d’autre maison, vous serez largement au-dessus des dépenses que vous n’aurez pas dues faire en aménageant simplement vos combles.

Quelle charpente pour un aménagement des combles ?

L’aménagement des combles se fait sur toutes les formes de charpentes, pourvu qu’elles correspondent aux dimensions évoquées en sus. On les classes généralement en deux groupes : la charpente traditionnelle et la charpente américaine ou en fermettes. Mais, il faudrait vous dire que la complexité des travaux varie en fonction du type de charpente. Chaque charpente impose des spécificités lors de l’aménagement. 

Qu’elle soit à deux ou à quatre pentesla charpente traditionnelle apparaît comme celle dont l’aménagement est moins pénible. Avec la charpente traditionnelle, il est facile d’aménager vos combles.La charpente en fermettes est certes plus solide (car elle est constituée d’une quantité importante de fermes et de connecteurs métalliques), mais elle nécessite à cet effet, un renforcement qui consiste à ajouter des pièces de bois supplémentaires lors de la construction. Cela rend la tâche plis dure avec ce modèle de charpente.La charpente américaine a principalement deux formes. Il s’agit des fermettes industrielles de forme Wqui sont difficilement modifiables et demandent plus de technique, et les fermettes industrielles sans forme W.

Comment réussir l’aménagement des combles ?

Pour réussir la réalisation des travaux d’aménagement de vos combles, il vous est obligé de respecter certaines étapes que ce soit avant ou pendant la réalisation.

Aérer les combles

La première chose à faire c’est de rendre les combles habitables. Et cela se fait dans le respect des dimensions que nous avons commencées à donner dans la première partie de ce guide (il faudrait au moins 1,80 m de hauteur entre le plancher et le plafond, et même 2 m ou plus, pour que la circulation dans la pièce soit plus aisée).

Etudier le type de charpente de votre maison

Bien plus, la réussite de votre aménagement dépend aussi du type de charpente de votre maison. L’aménagement des combles peut être fait avec une charpente traditionnelle ou une charpente américaine et la réalisation des travaux varie selon les modèles. La charpente peut être modifiée si elle ne respecte pas les dimensions requises, bien que cela implique plus de dépenses.

aménager combles

Créer des ouvertures

La création des ouvertures est aussi une étape essentielle pour aménager les combles. L’ouverture des fenêtres de combles permet un éclairage naturel et un accès de l’air dans la surface des combles aménagés. Dans ce cas, il existe deux types de fenêtres de combles. On a d’un côté les fenêtres de toit qui peuvent être posées sur tous les degrés de pente allant de 20° à 90°.

La fenêtre de toit offre plus de lumière parmi les deux types d’ouverture et c’est ainsi qu’il est préférable que vous adoptiez un vitrage triple pour éviter la chaleur de l’Eté notamment. Son prix global, la pose y comprise, varie entre 500 à 2000 euros. Et de l’autre côté, on retrouve la lucarne. La lucarne est une ouverture qui exige plus de travail et par conséquent, il faut demander un permis de construire.

Elle impose plus de dépenses d’autant plus que ce type d’ouverture est esthétique et permet de gagner en surface habitable. Il vous est possible d’avoir des lucarnes jacobine, meunière, normande et bien d’autres. Pour une lucarne, il faut prévoir un budget de 2000 à 6000 euros. Le prix dépend des dimensions et par ricochet, la TVA peut aussi évoluer de 5,5% à 20% en fonction de ces mêmes dimensions.

Penser au système d'isolation

Il vous faut penser à mettre sur pied un système d’isolation thermique pour optimiser le niveau de chauffageL’isolation des combles vous permet d’être à l’abri des intempéries et vous donne la possibilité d’aérer votre pièce en cas de forte chaleur. On rencontre généralement deux modèles d’isolation : l’isolation faite de l’intérieur et l’isolation faite de l’extérieur.

L’isolation par l’intérieur se positionne comme la plus facile à mettre sur pied et sur le plan budgétaire, elle est la plus accessible parce qu’elle impose moins de dépenses. Par contre, l’isolation par l’extérieur est plus chère et pour la même raison, elle propose un niveau d’isolation supérieure au premier type. En général, l’isolation thermique peut être faite à base des produits comme la laine de verre, la laine de roche, la laine de cellulose, de lin, de coton et autres.

Apporter de l'électricité à vos combles

L’installation de l’électricité dans votre comble aménagé est aussi nécessaire. Compte tenu qu’elle vous donne accès à la lumière, lorsque le soleil (la lumière naturelle) est défaillant, la nuit par exemple. A partir du moment où l’électricité rend aussi votre comble habitable, elle devient indispensable.

choisir le type d'accès

Et par la suite, on va relever l’accès aux combles aménagés. Deux types d’accès vous sont souvent proposés : l’échelle et l’escalier. L’échelle peut être coulissante, escamotable ou de meunier. Son utilisation est conseillée lorsque vous n’avez pas assez d’espace car elle est moins encombrante. L’escalier, par rapport à l’échelle, est plus encombrant. Il est conseillé pour de grandes espaces. Ses prix varient selon qu’il est droit, tournant, en colimaçon.

Avoir un permis de construire

Enfin, tous ces détails de la réalisation des travaux d’un comble aménagé, ne seront possibles que si au préalable, vous avez obtenu des déclarations de travaux et des permis de construire, si l’importance des travaux les impose. Il faudrait aussi ajouter le recours obligatoire à architecte, si l’aménagement des combles occupe une surface habitable de plus 150 m2.

  L’autorisation des Bâtiments de France est aussi requise au cas où l’habitation que vous avez en projet d’aménager est située sur une zone protégée. Ajouté à cela, le facteur économique n’est pas en reste. Si vous avez le projet d’aménager vos combles, rassurez-vous, vous serez exposés aux dépenses considérables et conséquentes à vos niveaux de construction, à la complexité des travaux.

Aménagement des combles : déclaration permanente ou permis de construire ?

Lorsque vous décidez d’aménager les combles dans votre maison, il y a trois possibilités.

La première possibilité repose sur le fait que vous ne soyez soumis à aucune démarche municipale. C’est possible lorsque la hauteur sous plafond de vos combles aménagés n’excède pas 1,80 m. Néanmoins, vous devez avertir les services de fiscalité ainsi que votre assureur.

La déclaration permanente des travaux auprès de la mairie, dévient obligatoire si votre aménagement des combles, dès lors que vous l’avez réalisé, a un surplus de surface habitable qui est compris entre 5 et 40 m2. Cette déclaration est aussi valable lorsque votre aménagement implique des modifications sur la façade ainsi que sur l’aspect structurel de votre maison. On citera par exemple des rénovations liées à la pose des fenêtres de toitEn France, le délai d’obtention de la déclaration des travaux est d’un mois.

Le permis de construire quant à lui, intervient lorsque la réalisation de votre aménagement des combles permet à votre maison d’atteindre une surface totale allant à plus de 150 m2. L’obligation de faire recours à un permis de construire surgit aussi dès lors que la surface habitable supplémentaire de votre maison est supérieure à 40 m2.

Dans l’ensemble, il vous est obligé d’avoir un permis de construire lorsque votre aménagement des combles imposera des travaux assez importants. La construction d’une ouverture comme la lucarne est un exemple parmi tant d’autres.Le délai d’obtention d’un permis de construire en France, est de deux mois. Cela est sans compter les différentes complications administratives qui peuvent étendre les délais d’obtention jusqu’à 6 mois.

Quel prix pour l’isolation des combles ?

Le prix de l’isolation des combles varie en fonction du type d’isolation, de la matière de l’isolant et de la complexité du travail. Mais en moyenne, les prix de l’isolation intérieure sont compris entre 10 à 80 euros/mpour l’achat de l’isolant. Et, 20 à 40 euros/m2 pour la main d’œuvre.Ce qui donne un total de 30 à 120 euros/m2.

L’isolation extérieure est plus chère. Ses coûts vont de 40 à 80 euros/mpour l’achat de l’isolant et 30 à 50 euros/m2En général donc, une isolation extérieure coûte en moyenne 70 à 130 euros.

Mais relevons que, les tarifs de l’aménagement des combles ne peuvent pas être uniformes partout. Logiquement, ils varient selon que vous serez en campagne ou en métropole. Si les prix des matériaux peuvent être presque les mêmes, la main d’œuvre par contre sera largement différente. Par exemple, les professionnels du domaine qui sont installés dans certaines grandes villes de France comme Versailles ou encore Paris, seront plus chers que ceux installés en campagne.

Il vous est possible, en 5 minutes seulement, de demander 3 devis comparatifs aux professionnels de votre région, afin de choisir celui qui vous convient. Ce devis est gratuit, sans publicité et sans engagement.

Les aides ou prêts à l’aménagement des combles

En France, plusieurs aides financières et fiscales sont mises sur pied pour alléger les coûts liés à l’aménagement des combles. On peut citer parmi les plus importants:

  • Le CITE (le crédit d’impôt pour la transition énergétique) qui permet de diminuer 30% sur le montant de la réalisation des travaux. Cette aide s’applique sur une limite de 8000 euros pour une personne, de 16000 euros pour un couple et 400 euros pour personne en charge.
  • Le PTZ qui vous permet d’avoir un prêt allant jusqu’à 30000 Euros à taux zéro, pour la réalisation des travaux d’isolation.
  • La réduction de la TVA qui peut être de 5,5% pour les travaux de rénovation énergétique et de 10% pour l’aménagement des combles dont la surface de plancher dépasse 150m2.

Le présent guide vous a été proposé pour que vous puissiez avoir une vue d’ensemble sur la réalisation des travaux d’aménagement des combles. L’aménagement des combles étant très important au point où il vous permet de vous créer un espace de vie supplémentaire dans votre maison, il ne vous reste qu’aménager vos combles.