Isolation thermique

​L'isolation thermique est le processus d'isolation des matériaux contre le transfert de chaleur entre les matériaux en contact thermique. Il s’agit des murs, combles toiture…L'isolation thermique est mesurée grâce à un conducteur thermique. Les matériaux à faible conductivité thermique sont sollicités pour l'isolation thermique. Outre le conducteur thermique, la densité et la capacité thermique sont également des propriétés importantes des matériaux isolants.

La corrosion sous isolation est courante dans la pétrochimie et d'autres industries où les tuyaux et les équipements sont isolés de la chaleur. La corrosion se produit normalement sur les matériaux d'isolation sous-jacents à la tuyauterie ou à l'équipement. Il affecte également l'isolation des murs, des isolation combles, toiture, ou encore d’une maison entière.

L'isolation thermique est le processus qui retarde le flux de chaleur du transfert entre les surfaces adjacentes telles que les murs, la toiture ainsi que les combles. Des méthodes ou des processus spécialement conçus et des formes et matériaux d'objet appropriés sont nécessaires pour réaliser l'isolation thermique.

Des matériaux d'isolation thermique, appelés isolateurs, sont installés dans les bâtiments commerciaux pour améliorer la consommation d'énergie des systèmes de refroidissement et de chauffage des bâtiments. Ils sont également installés dans des systèmes industriels pour contrôler le gain ou la déperditions de chaleur sur la tuyauterie et l'équipement de traitement, les systèmes de distribution de vapeur et de condensat, les chaudières et d'autres équipements de traitement.

Pour l'isolation thermique, le flux de chaleur ou d’énergie à travers le matériau d'isolation doit être résisté. Par conséquent, le matériau isolant fonctionnant comme un isolant doit empêcher le flux de chaleur entre les surfaces adjacentes des matériaux en contact par tout mécanisme de transfert de chaleur.

Les principaux avantages de l’isolation thermique

Résistance énergétique, efficacité énergétique et économie d'énergie

Grâce à l'isolation thermique appliquée sur votre maison, vous pouvez utiliser l'énergie ou la chaleur requise plus efficacement sans restreindre le confort de votre vie. Par conséquent, vous minimisez l'énergie gaspillée et utilisez plus efficacement les ressources énergétique. Toutefois, notons que pour une meilleure isolation thermique, vous devez choisir un excellent isolant thermique pour vos murs, toiture, fenêtre, sol…

Les applications d'isolation thermique qui fournissent une efficacité énergétique peuvent être considérées comme un coût supplémentaire en termes d'investissements initiaux des projets ou travaux d’isolation. Cependant, d'importantes réalisations économiques sont obtenues lorsque le taux de rendement est calculé que ce soit dans le cadre de l’isolation thermique des combles ou de l’isolation thermique d’une toiture.

Appliquée correctement, l'isolation thermique réduit les dépenses énergétique de votre maison de 50% en moyenne, assure plus de chauffage avec moins de consommation d'énergie en hiver et évite une chaleur excessive dans vos espaces de vie en été.

Efficacité énergétique avec isolation thermique

Répondant à une part importante des besoins énergétique mondiaux et disposant de ressources limitées, les combustibles fossiles tels que le pétrole et le gaz naturel sont rapidement consommés aujourd'hui. Dans le monde où les ressources diminuent progressivement bien que les besoins énergétiques augmentent continuellement, un large éventail de programmes est appliqué pour assurer une utilisation efficace de l'énergie. L'isolation thermique est au premier plan comme l'un des outils les plus efficaces pour économiser l'énergie. D’où l’importance des travaux d’isolation dans un projet de construction ou rénovation d’une maison.

Dans notre pays qui connaît les quatre saisons grâce à sa situation géographique, la consommation d'énergie pour le chauffage en hiver et le refroidissement en été augmente de jour en jour. Alors que 70% de l'énergie requise est importée, 30 à 40% de cette énergie est consommée dans les maison. Plusieurs politiques d'efficacité énergétique ont été élaborées dans notre pays dans le but de garantir les économies d'énergie et l'efficacité énergétique, d'assurer la sécurité de l'approvisionnement, de réduire les risques de dépendance étrangère, de protéger l'environnement et de soutenir la lutte contre le changement climatique.

Parallèlement au «Règlement sur la performance énergétique des bâtiments» qui est entré en vigueur pour l'efficacité énergétique d’une maison, l'obligation d'obtenir un «Certificat de performance énergétique des bâtiments» a été imposée pour les bâtiments existants et nouveaux le 1er janvier 2011.

50% des déperditions de chaleur dans les bâtiments (maison, logement professionnel) se produisent dans les murs extérieurs, 20% dans la toiture, 20% dans les fenêtres et les portes et 10% dans les murs du sous-sol, des combles et des fondations. Les économies d'énergie réalisées par l'isolation thermique de votre bâtiment réduisent de 50% vos dépenses de chauffage et d'électricité et garantissent une utilisation plus efficace de l'énergie et des ressources naturelles.

Bâtiments plus solides et plus durables

L'isolation thermique réduit les mouvements de chaleur et la condensation de vapeur. Par conséquent, il empêche l'humidité, la moisissure, le gel, la déformation qui peut se produire dans la maison et l'affaiblissement des pièces en fer en raison de la corrosion; et aide à la préservation du bâtiment. Votre maison a une durée de vie prolongée et une durabilité accrue grâce à l'isolation thermique, qui contribue également à la sécurité sismique.
Effet positif sur la santé humaine

La répartition homogène de la chaleur entre les zones intérieures avec une application correcte de l'isolation thermique améliore le confort dans vos espaces de vie.

De plus, l'isolation thermique à l'extérieur du bâtiment ou encore sur les murs extérieurs ou la toiture contribue positivement à la santé humaine en empêchant des facteurs tels que l'humidité, les moisissures, les champignons, l'humidité, la poussière, le bruit et la pollution atmosphérique qui peuvent avoir des effets négatifs sur la santé humaine.

Les différents types d’isolants thermique

Sur le marché, principalement sur Amazon, vous trouverez plusieurs types d’isolants : les isolants naturels, les isolants minéraux et les isolants synthétiques.

Les isolants minéraux

Parmi les isolants minéraux, on compte la laine de verre, la laine de roche et le verre circulaire. Il va sans dire que les minéraux sont les isolants plus usités dans le cadre de l’isolation thermique des combles, murs ou toiture. La laine de verre se décline en plusieurs éléments comme le basalte, de la roche volcanique ou du sable. Le prix de la laine de verre est relativement bas. La laine de verre est issu d’un mélange entre le verre recyclé et le sable. Elle se présente sous forme de panneaux, de flocons et de rouleaux. Souple, elle est efficace pour isoler le plancher ainsi que les combles perdues. La laine de roche quant à elle est aussi connue sous le nom de laine de pierre. Elle est le résultat d’un mélange d’un basalte et d’argile chauffée à 1400 degrés. Tout comme la laine de verre, elle se présente sous forme de panneaux, rouleaux et de flocons, mais aussi de panneaux rigides. Ce qu’il y d’excellent avec la laine minéraux est qu’elle ne propage pas les flammes et ne dégage pas de fumées nocives. Par ailleurs, la mélange entre le verre broyé t le carbone permet l’obtention du verre cellulaire. Le fait qu’il imperméable et mécanique permet de s’en servir pour concevoir les toitures plates et inclinés ou encore pour des isolations extérieures.

Les isolants synthétiques

Les isolants synthétiques proviennent de la pétrochimie. On appelle aussi les isolants thermique synthétiques, des polymères ce qui signifie qu’il se présentent en matière plastique et se déclinent en plusieurs formes. Ses représentants les plus connus sont le polystyrène extrudé ou expansé, le polyuréthane, la mousse phénolique...
Ils offrent un meilleur contrôle de la température de l'air intérieur a été évalué pour l'isolation en fibre de bois lorsqu'elle est appliquée sur une grande surface de la toiture. Afin de définir les meilleures solutions de rénovation coût-bénéfice, des évaluations ad hoc doivent être effectuées.

Les isolants naturels

Au sein de la gamme des isolants naturels, on retrouve la laine de chanvre qui est une matière provenant des fibres de plantes. Répulsif par excellence des rongeurs, laine de chanvre dispose d’une protection contre le feu. Cet isolant thermique, 100% écologique est parfaitement indiqué pour l’isolation acoustique. Par ailleurs, on retrouve la laine de lin, la laine de bois, les fibres de bois, l’ouate de cellulose, la laine animales comme la laine de canard et la laine de mouton.

Comment choisir son système d’isolation ?

Toute rénovation énergétique des façades doit améliorer l'isolation du bâtiment sans interférer dans la vie des utilisateurs du bâtiment ni réduire l'espace utile des logements.

Cette rénovation assurera l'isolation thermique, supprimera les ponts thermiques de l'enceinte et renforcera la structure de l'enveloppe du bâtiment.

Il existe une large gamme de systèmes d'isolation, bien que notre choix dépendra également des caractéristiques constructives, telles que le type de mur ou l'espace. Lors de l'application de l'isolation, vous pouvez opter pour différents matériaux tels que le polystyrène, la laine minérale ou le polyuréthane. Nous avons vu très récemment qu’il existe plusieurs types d’isolants parmi lesquels les isolants thermique synthétique, les isolants thermique naturels et les isolants thermique minéraux. La laine est l’isolant par excellente et pour ce qui st type de laine, vous aurez à choisir entre la laine de chanvre, la laine de verre…

Un autre aspect à prendre en compte dans le choix de son système d’isolation thermique est la marque. Certaines marques d’isolant thermiques sont de moins bonnes qualité que d’autres. Cependant, vous pouvez vous référer aux marques comme Castorama, Bbc maison, Placo, VMC… vous devez aussi prendre le soin de respecter les caractéristiques suivantes pour une isolation thermique réussie. Il s’agit de l’élimination des ponts thermiques, l’élimination de la condensation et des fuites d'humidité la correction des fissures dans l'enveloppe, protection de la structure contre les chocs thermiques.

Poser une isolation : à quel prix ?

Sans une étude approfondie, il peut être difficile de définir le prix d’une isolation thermique. Pour évaluer ce prix isolation thermique phonique, ce nombreux critères peuvent être pris en compte à savoir la structure du bâtiment, le matériau utilisé, le système de ventilation ainsi que le système de chauffage. L’orientation et l’ensoleillement sont aussi les paramètres qu’il serait maladroit de négliger.

Quoique, chaque artisan ou technicien dispose de ses tarifs qui pourrait aussi dépendre d’une zone à une autre. En France par exemple, dans le centre-ville comme Paris, les prix sont beaucoup plus élevés que dans les zones reculées ou en campagne. Mais, vous pouvez demander 3 devis comparatifs afin de choisir celui qui s’adapte à votre budget. Le devis est gratuit, sans pub et sans engagement.

En définitive, l’isolation thermique est bon moyen d’isoler la toiture, les murs ou le sol d’une maison. Comme isolants thermiques, on note les isolants synthétique, les isolations naturels pour ceux qui oeuvrent pour la protection de l’environnement. Pour assurer la performance énergétique votre maison, optez pour la laine de bois, la laine de verre, la laine de chanvre ainsi que la laine de roche.